Som tam malago : salade de papaye verte

Share Button

salade papaye verte 368

Une salade délicieusement exotique, toute crue pour un maximum de saveurs et de vitalité !

C’est un voyage en Thaïlande que je vous offre aujourd’hui : j’ai mangé cette salade de papaye verte dans toute la Thaïlande, du Sud au Nord mais, chaque fois que j’en refais, je repars instantanément sur l’île de Kho Chang. C’était en pleine mousson, nous dormions dans un petit bugalow quasiment sur la plage, et je me souviendrai toujours du premier matin où, atterrés dans le lit, nous entendions les seaux d’eau tomber du ciel, en nous demandant ce que nous pouvions bien faire là !
Nous avons fini par nous lever et, toujours sous la pluie battante, par louer une petite moto, histoire de faire un tour sur l’île. Je vous passe les détails (sans assurance bien sûr, ils ont beaucoup ri lorsqu’ils ontThaïlande 0247-1 finalement compris la signification de ce mot … rouler avec des casques sans visière sous une pluie torrentielle, je vous le conseille … également une roue arrière imprévue en pleine côte …) : la première pause était dans un petit village de pêcheurs, Bang Bao, absolument adorable. En plus, la pluie venait juste de cesser !

Ce village était construit sur des pontons de bois, quelques bateaux de pêcheurs étaient amarrés … alors que nous nous promenions, en nous laissant envahir par cette atmosphère, nous sommes passés devant une maison, où une femme proposait justement cette Salade de papaye verte.
Nous nous sommes consultés du regard, avons aussitôt accepté, avons enlevé nos chaussures pour entrer chez elle, et elle s’est mise à la préparer.

Thaïlande 061-C’était extra de la voir faire ; vous vous doutez que je n’en perdais pas une miette ! Des gestes sûrs, rapides, efficaces, précis ; au moment de doser les piments, elle m’a demandé (par signes bien entendu, dans ce genre d’endroit, on ne parle pas anglais !), si nous en voulions ; j’ai bien entendu dit oui, alors elle a commencé par en prendre un, tout petit, puis j’ai montré que j’en voulais encore, puis encore (elle n’osait pas mettre la dose normale), comme pour les vrais Thaï ! Elle a tout préparé, nous a servi dans deux bols, avec des baguettes… c’était magique ! Ces parfums, la mer, les pontons de bois, cette Thaï qui nous regardait mine de rien, l’air un peu narquois, en se disant que nous n’allions rien manger à cause des piments (elle devait déjà avoir un peu pratiqué les Occidentaux !) … puis son plaisir de voir que nous nous régalions … et même encore mieux que ça ! Elle riait franchement en nous voyant nettoyer consciencieusement nos bols ! Dans la vraie recette, on utilise, en plus des ingrédients que je cite, de minuscules crevettes séchées, extrêmement parfumées, qui servent d’aromates, en fait. Personnellement, je trouve incontournable d’en manger lorsque je suis sur place, mais je n’ai pas envie d’en acheter en France ; mais on en trouve dans les magasins chinois.

On peut faire cette même salade exactement avec de la mangue verte râpée ; attention, mangue ou papaye doivent être absolument vertes, pas à peine mûres, ce n’est pas du tout la même chose !

 

Share Button

Som tam malago : salade de papaye verte

Par 20 janvier 2015

Instructions

Une remarque préalable concernant la quantité des piments : ce n’est qu’approximatif, car cela dépend complètement de la variété et de la taille des piments, et aussi de vos propres papilles bien sûr ! Personnellement, j’aime que cette salade soit un peu sauvage … mais à vous de voir !

  • Râper la papaye.Thaïlande 0238-1
  • Couper en petits morceaux les haricots verts (crus, je précise ! il ne faut surtout pas les faire cuire !).
  • Dans un mortier, mettre environ un quart des haricots, les piments égrenés et coupés en deux, l’ail, et piler jusqu’à avoir une pâte.
  • Ajouter la sauce soja ou Nuoc mam, le sucre, les tomates, le jus des citrons et le sel. Bien mélanger.
  • Incorporer alors la papaye râpée, le reste des haricots et la coriandre ciselée ; mélanger de nouveau.
  • Au moment de servir, ajouter les cacahuètes grillées et concassées (au couteau), mélanger un peu, et en parsemer une petite quantité dans chaque assiette. Il est important de ne les incorporer qu’au dernier moment, afin qu’elles restent bien croquantes.

Bon voyage !

2 réponses à Som tam malago : salade de papaye verte

  1. Valérie Moncan

    La papaye verte n’est pas du tout orange, elle est vert pâle ; les hasards de l’éclairage aidant, elle apparaît ici en effet très pâle.

  2. Isabelle95

    les petits filaments blancs, c’est la papaye râpée ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>