Dans ma série des pains irlandais : bannock

Share Button

bannock 979

J’adore le vrai pain, le bon pain ; et aussi changer, car leur éventail est tellement grand qu’il serait dommage de s’en priver !
Le plus souvent au levain, mais pas tout le temps, car le pain au levain demande un long temps de levée bien sûr. Alors je vous propose aujourd’hui un nouveau pain express (mon premier pain express est ici), à déguster immédiatement .

Il s’agit du bannock, un pain irlandais, comme je vous le disais, nom qui englobe en fait différentes sortes de pain fabriqués en Ecosse, Irlande et nord de l’Angleterre, régions peu propices à la culture des céréales. Selon les recettes, les céréales utilisées varient, mais les bannocks ont pour point commun d’être seulement levés au bicarbonate, et d’être cuits, non pas dans un four, mais sur une plaque tiède.

Ils sont vraiment à déguster immédiatement, alors ils ont délicieusement parfumés et moelleux ; j’ai pour habitude de les servir en accompagnement d’un repas, mais ils sont parfaits aussi pour le petit déjeuner, tout chauds avec beurre et confiture par exemple.

La version que je vous propose aujourd’hui comporte des ingrédients typiquement irlandais : buttermilk (lait fermenté, lait ribot, kéfir …) et farine d’orge ou d’avoine. J’ai une préférence gustative pour la farine d’avoine, qui donne au pain un côté brioché je trouve, mais c’est tout à fait personnel bien sûr. Et vous avez là un pain avec très peu de gluten, puisqu’il contient peu de farine de blé.

Share Button

Dans ma série des pains irlandais : bannock

Par 28 octobre 2014

Instructions

  • Mélanger tous les ingrédients secs dans un saladier.
  • Ajouter le kéfir.
  • Mélanger de manière à obtenir un boule homogène, sans sur-travailler la pâte.
  • L'abaisser à la main en une galette de 1,5 cm d'épaisseur environ.
  • La disposer dans une poêle préchauffée garnie d'une feuille de cuisson, et prédécouper en 4 à l'aide d'une spatule.
  • Faire cuire à couvert à feu très doux : la poêle (de préférence à fond épais) doit être juste chaude sous la paume de la main.
  • Faire doucement cuire les morceaux de pain 5-10 mn de chaque côté. Tout dépend de la force de votre feu, il faut surveiller. Finir de découper en scones lorsque vous retournez les pains.

Enveloppez-les dans un linge pour les empêcher de durcir et régalez-vous sans attendre !

6 réponses à Dans ma série des pains irlandais : bannock

  1. Cooking Julia

    Les pains irlandais au bicarbonate sont excellents, j’en fais de temps en temps. Et pas de temps de levée, c’est idéal ! Ta recette est bien appétissante en tout cas. Bonne journée !

    • Valérie Moncan

      Oui, moi aussi j’adore 😉

  2. Dragon

    Merci Valérie, j’ai du psyllium (tégument) en réserve, je vais l’ajouter à la pâte. Quant à l’aspect moins rebondi, après des mois sans pain ou avec des pains vraiment mauvais…ce n’est plus un problème!

  3. Dragon

    Ah zut, j’avais mal lu, il y a de la farine de blé…Est-ce possible de réaliser la recette avec de la farine d’avoine uniquement ou avec un mélange, par exemple avoine-riz…?

    • Valérie Moncan

      Oui, on met un peu de blé parce que le pain est ainsi davantage panifiable ; je n’ai pas essayé, mais je suis sûre qu’en remplaçant le blé par de la farine de riz complet, cela marche ; le pain a une forme plate, et est prédécoupé en 4, donc tout ce qu’il faut pour un pain sans gluten. Tu devrais ajouter 4 g de psyllium, ou de mix gom (mélange psyllium et gomme d’acacia) afin que la pâte ait davantage de tenue et lève encore mieux.

  4. Dragon

    « Tip top « Valérie,!
    j’adooore l’avoine et même si je suis intolérante au gluten, je ne suis pas allergique, pas à l’avoine en tout cas: ENFIN de vrais petits déjeuners en perspective!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>