Purevia, Canderel, Truvia … ou comment totalement dénaturer la stévia et tromper les consommateurs

Share Button

stévia 2La stévia est une plante tout ce qu’il y a de plus naturelle, bénéfique pour la santé sans aucune restriction, je vous en dis plus à ce sujet dans ce billet.
Mais, dès que l’agro-industrie s’empare d’un produit, c’est pour le dénaturer, l’abîmer sans vergogne aucune, l’objectif unique étant de faire le plus de profit possible, sans considération, ni pour l’environnement, ni pour la santé des consommateurs, de multiples exemples le démontrent, dont celui-ci.

Je vais tout simplement commencer par une

Promenade au supermarché , rayon des édulcorants : Purevia, Canderel, Truvia …

Vous êtes prêts ? Attention, ce n’est pas une promenade de santé ! Alors on regarde :

L’emballage est très plaisant, les couleurs (blanc, vert, brun) sont habilement choisies pour « s’inscrire dans la symbolique de la terre et du végétal ». Je reprends les termes du dossier de presse de Pure via que j’avais eu lors de sa mise sur le marché. Toutes les marques ont choisi le même cliché. Ils collent du vert, donc c’est naturel !!

  • Pure Via :
    agent de charge : érithrytol ; glycosides de stéviol ; cellulose en poudre ; arômes naturels
  • Truvia :
    érithrytol ; glycosides de stéviol ; arômes naturels
  • Regain (la marque d’Intermarché):
    agent de charge : érithrytol ; glycosides de stéviol, 2 % ; anti-agglomérant : cellulose microcristalline ; arômes naturels
  • Canderel :
    maltodextrine ; glycoside de stéviol ; arômes naturels.

Comme vous pouvez le constater, ces produits sont bien loin de ne contenir que de la stévia ; ah ben non, ce serait trop simple !

 

Une petite explication de textes s’impose :

  1. Erythritol : c’est un sucre d’alcool similaire au xylitol ; sa consommation peut entraîner des problèmes gastro-intestinaux, des flatulences, des ballonnements, des borborygmes.
    Le grand argument des industriels est de dire que l’érythritol est naturellement présent dans divers algues et lichens, et qu’il est aussi présent dans de nombreux fruits et produits fermentés tels que le melon, la poire, le raisin, le vin, la sauce de soja, le miso.
    Mais ce qu’ils oublient d’ajouter est que sa production industrielle est obtenue par la fermentation de fécule de blé ou maïs (transgéniques ? Aucune garantie, ce qui signifie sans doute) par l’enzyme hydrolysate et par une levure osmophilique. Le mélange est stérilisé, puis filtré et purifié.
    Alors dire que l’érythritol est naturel sous prétexte qu’il est naturellement présent dans certains fruits … vous m’expliquerez le rapport entre les deux : c’est comme le phosphore naturel et les phosphates issus de la chimie, l’un est essentiel à la vie, les autres sont un poison.
    A noter également que les personnes étant allergiques à certaines levures doivent vraiment être très prudentes, sa consommation pouvant provoquer des démangeaisons et de l’urticaire.
    .
  2. Glycosides de stéviol : il s’agit de l’extrait de stévia ; donc rien à dire, c’est parfaitement sain. Vous pouvez en savoir plus sur les propriétés de la stévia ici.
    ..
  3. Cellulose en poudre E 460 ii : « Epaississant, agent de charge et support pour additifs, poudre blanche dérivée des sous produits de coton (quand on sait à quel point le coton est traité !). Aussi utilisée dans des vernis, des laques, des caoutchoucs et pour traiter certains tissus. Des scientifiques ont dénoncé cet additif comme pouvant être cancérigène dès 1961, mais il est encore autorisé. A éviter malgré certains rapports contradictoires ; classé rouge ». Ces informations viennent d’un livre faisant référence en la matière : Danger, additifs alimentaires, de Corinne Gouget. Et la cellulose en poudre peut également provoquer ballonnements et diarrhées.
    Et qu’on ne me dise pas que la cellulose est naturelle parce qu’il y en a dans les pommes … comme pour l’érythritol, aucun rapport entre les deux.
    .
  4. Arômes naturels : j’adore la précision ! Arômes naturels de qui, de quoi ??? Arôme naturel de fraise par exemple signifie que l’arôme contient au minimum 90 % de fraise. Mais dans ce cas, ce sont des arômes (il y en a plusieurs, en plus) de « rien », donc c’est la porte ouverte à du grand n’importe quoi !
    .
  5. canderel 1Un ajout spécial pour Canderel : maltodextrine : alors là, on touche le graal ! Vous savez ce que c’est la maltodextrine ?
    Les maltodextrines sont un groupe d’entités glucidiques issu de l’hydrolyse plus ou moins partielle de l’amidon , le plus souvent de blé ou de maïs, voir de fécule de tapioca ou pomme de terre. L’amidon est un glucide complexe, appelé polysaccharide, composé de chaînes de molécules de glucose, correspondant à une molécule de réserve pour les végétaux supérieurs et à un constituant essentiel de l’alimentation humaine.
    En fait, ce glucide permet un apport d’énergie pour l’organisme pour assurer non seulement ses fonctions vitales (cœur, cerveau…) mais aussi et surtout ses fonctions musculaires sollicitées de manière importantes lors de la pratique sportive.
    Autrement dit, la maltodextrine est riche en calories (380 aux 100 g) et est a priori destinée aux sportifs qui souhaitent avaler plus de calories ; ce produit ne coûte pas cher, et on le retrouve souvent dans les weight-gainer (= « pour gagner du poids ») dont le but est d’augmenter le nombre de calories avalées par le sportif.
    De la maltodextrine dans un édulcorant, grandiose non ? La clientèle type de Canderel -quelqu’un souvent en surpoids, en tout cas ne faisant pas d’exercice physique en excès, sinon il ou elle ne s’embêterait pas avec des édulcorants- se retrouve ainsi à ingurgiter sans le savoir, ce que les grands sportifs prennent pour avoir davantage d’énergie avant un exercice physique intense, ou même pour gagner du poids ; ainsi, le produit induit une élévation glycémique plus rapide et plus intense que le sucre de betterave ! Exactement ce qu’on cherchait à éviter !!!

C’est déjà sympa non ? Mais vous n’avez pas fini d’être étonnés.

stévia 3

On parle un peu des pourcentages de stévia ?

  • Pour Regain, la marque d’Intermarché, au moins c’est écrit, 2 %.
    .
  • Pour Pure Via, au début, c’était écrit : je vais m’autociter (!!) en reprenant quelques lignes de l’article que j’avais écrit en mai 2010 , lorsque Pure Via arrivait sur le marché et cherchait des bloggeurs pure via 3pour faire sa pub :

« Ce que l’on voit en premier, sur la boîte comme sur leur site, c’est que « Pure Via™ possède un niveau de pureté en Rebaudioside A de 97% » ; ah, pas mal.
Mais, à force de tourner et retourner le paquet dans tous les sens, voilà que je tombe sur la composition : Rebaudioside A (extrait de stevia rebaudiana) 1,35 % !!!!!!!!!!!!!

Donc, 97 %, oui, mais 97 % sur les 1, 35 % que le produit contient, c’est à dire 1,3 % !!!! »

Donc fort peu, malheureusement pour Pure Via n’importe qui pouvait s’en rendre compte ! Oui, « pouvait ».
Solution que Pure Via a trouvée ? Augmenter le pourcentage de stévia ? Vous n’y pensez pas ! Beaucoup mieux : puisque les consommateurs sont moins bêtes que ce qu’on pensait, finalement on ne va rien marquer ! Aucun pourcentage, rien, nichts, nada ! Comme ça, ils ne verront même pas qu’on les arnaque qu’on leur vend un machin quasiment sans stévia ! C’est-i pas brillant comme idée ? Eh ben voilà ! Donc aujourd’hui il n’y a plus rien ! Elle est pas belle la Pure Via ?

  • Pour Truvia, exactement la même tactique que Pure Via : au début, le pourcentage était inscrit sur l’emballage, mais ils se sont dit que l’escroquerie était un peu trop voyante, donc ils l’ont soigneusement fait disparaître, des boîtes comme de leur site. Malheureusement pour eux, le site de vente en ligne Cuisine addict n’a pas fait la mise à jour, et la composition avec le pourcentage se trouve encore sur leur site d’achat en ligne : 1 % ! On les comprend, il n’y a en effet pas de quoi être fiers …
  • Comme Canderel est du même groupe que Pure Via, ils leur ont soufflé l’idée : aucun taux non plus chez Canderel. Ou alors, la migration des idées s’est faite dans le sens inverse, ils ne m’avaient pas invitée lors des débats. En tout cas, circulez, y a rien à voir ! Passez juste en caisse ! Eh bien, on y va justement.
    .

Parlons argent !

Pure Via :

On va être sympa, on va se dire que, bien qu’ils aient supprimé toute indication de pourcentage, ils n’ont pas baissé leur taux (déjà tellement bas de toute façon !), soit 1,3 % :
sous forme de sticks, emballés individuellement : 43 € le kg = 3307,69 € le kg (au lieu de 723,23 € le kg en magasin bio) soit 4,5 fois plus cher, avec en prime un additif classé cancérigène.
en paquet de 250 g : 24 € le kg = 1846,15 € le kg soit seulement 2,5 fois plus cher, une affaire !!

truvia 1Truvia :

Sur le site Cuisine addict, où j’ai trouvé le pourcentage de stévia, cela nous met le kg à 3770 € le kg ; mais comme je tiens à être parfaitement honnête, c’est vrai que j’ai trouvé moins cher chez Leclerc où j’ai regardé : 2250 € le kg, soit plus de 5 fois plus cher, ou seulement plus de 3 fois plus cher que de la stévia bio !

Regain :

Au moins, saluons leur honnêteté d’indiquer le pourcentage de stévia : 2 %, soit plus que Pure Via et Truvia. Vous conviendrez que c’est malgré tout très peu, et nous avons les mêmes additifs posant problème.
Prix au kg : 967,5 € le kg, au lieu de 723,23 € en magasin bio ; autrement dit, vous payez tout de même plus cher, pour avoir en prime le plaisir d’ingurgiter un additif classé cancérigène.

Canderel :

Prix au kg : Alors évidemment, lorsque l’on a affaire à la plus grande opacité, difficile de répondre ; disons qu’on va les créditer du même taux supposé que Pure Via utilise, c’est à dire 1,3 % (c’est peut-être moins), donc cela fait 3794,6 € le kg, avec en prime la possibilité de grossir même si vous ne le souhaitez pas ! Si on se base sur 1 % comme Truvia, cela fait 4933 € le kg, soit 6,8 fois plus cher que de la stévia pure achetée en magasin bio !!!!!!!!!
Vous achetez donc Canderel, avec 99 % de maltodextrine ; connaissez-vous le prix au kg de la maltodextrine ? J’en ai trouvé sur un site de fitness de 3,32 à 5 € le kg, selon la quantité !!! Pas mal la culbute, non ? Sans compter que l’association maltodextrine-stévia est parfaitement stupide, comme je l’ai expliqué plus haut.

Qui sont les propriétaires de toutes ces bonnes choses ?

Pure Via :pure via 2

Je vous cite la première phrase, hautement comique, que l’on peut lire en allant sur leur site :
« Filiale du groupe Merisant, Wesco (Whole Earth Sweetener Company) s’engage chaque jour à sélectionner le meilleur de la nature pour apporter à ses consommateurs des produits naturels qui répondent à leurs attentes de bien être, d’équilibre et de bon goût. »
Vous voulez connaître un des partenaires de Pure Via (ils le disent quelques lignes plus bas) ? Pepsico ! C’est vrai que lorsque je pense bien être, produit naturel, équilibre … je pense tout de suite à me taper un Pepsi avec un paquet de chips Lay ! Pas vous ?
Vous voulez savoir qui est Merisant ? C’est une filiale rachetée à Monsanto, un autre grand bienfaiteur de l’humanité.

Je vous offre une autre citation du site Pure Via :
« Les produits à l’extrait de Stevia, plante naturellement sucrante, ont fait récemment leur apparition en France et Pure Via est la première marque spécialiste de la Stevia à les avoir commercialisés. »

Mais comment peuvent-ils écrire en toute impunité une chose pareille ? Juste parce que personne ne leur dit rien ? Ce n’est pas une question oratoire, sincèrement j’aimerais connaître la réponse : je consommais de la stévia sous forme d’extrait en France bien des années avant que Pure Via ne s’empare de ce produit et le dénature de la manière que l’on a vue.
Par exemple, Guayapi tropical commercialise depuis 1992 la stévia sous forme de poudre de feuilles séchée, produite par une tribu d’Amazonie, les Satere Mawe. Or, Pure via est arrivé en 2010 !!! Ou alors ils revendiquent la primauté pour avoir noyé la stévia sous une majorité d’additifs, c’est possible. Beau titre de gloire !

On continue à rire un peu :

Canderel :

Canderel appartient au groupe Merisant ; ah mais c’est bien, vive la concurrence ! Pure via, Canderel, en fait c’est la même maison. Les profits restent ainsi dans la famille. Et l’opacité est apparemment une valeur familiale, on comprend mieux ; bon, OK, les valeurs familiales, je respecte !

Malgré tout, je ne résiste pas à vous faire une petite citation trouvée sur le site Canderel, pour glorifier leur groupe Merisant :canderel 2

« • Partager nos connaissances, avec le monde
de la recherche, les professionnels de la santé
et les consommateurs et leur donner des
informations claires, fiables et soutenues par
des données scientifiques indiscutables.
Bannir et combattre toute communication
trompeuse, ou volontairement ambiguë en
donnant à tous ceux qui s’intéressent aux
édulcorants les moyens de se faire une opinion
éclairée. »

A ce niveau d’humour, sincèrement on ne peut que s’incliner, c’est même trop beau pour le croire !!! 

truvia_gandhi_905Truvia :

On a parlé de Pepsico pour Pure Via, nous voilà chez son frère ennemi Coca Cola, qui a mis au point Truvia. Ce produit appartient au sucre Daddy. Toujours La même chose, seul le nom change, on ressort les mêmes clichés :
Tout le monde il est beau, tout le monde il est vert, tout le monde il est naturel … et on nage dans le flou le plus total comme d’habitude. Absolument aucun indice de pourcentage de stévia, cela pourrait nous faire peur.
Ils ont même réussi à recycler Gandhi (oui, sur la photo en plus grand, on voit un petit panneau nous indiquant que le brave Gandhi sucrait son café avec Truvia …) !!! Je trouve cela écœurant.

 

Je pourrais encore étoffer cet article, mais je pense que j’ai dit l’essentiel ; j’espère vous avoir convaincu que, ni pour votre santé, ni pour votre porte-monnaie, vous n’avez intérêt à aller en supermarché acheter cette stevia-business, indigne sur tous les plans !

Tout ce que j’ai écrit dans cet article est véridique et facilement vérifiable, en aucun cas il ne s’agit de mes propres élucubrations, je vous le garantis !

Partagez cet article, n’hésitez pas ! On n’est pas obligé de s’incliner sans rien dire devant le pouvoir des agro-industriels !

Share Button

29 réponses à Purevia, Canderel, Truvia … ou comment totalement dénaturer la stévia et tromper les consommateurs

  1. Vital

    Bonjour

    Bonjour.
    Le Sucralose est une supercherie car les produits contiennent essentiellement de la maltodextrine (IG de 95 !) et seulement 1 % de Sucralose. Quant à la Stevia, selon le procedé de fabrication plus ou moins chimique, elle est tout sauf naturelle et son goût de réglisse est très prononcé. Que pensez vous du xylitol (IG de 7) et du sucre de coco (IG de 25).

    Cordialement

    • Valérie Moncan

      Boujour christelle,
      Pour la 1ère phrase, oui, c’est ce que je dis.
      Faux pour la stévia ; la stévia est une plante, donc naturelle et excellente pour l’organisme. Vous devriez lire mon article sur cette plante, dont le lien est dans ce billet. Après, comme je le montre dans cet article, l’agro-industrie la dénature et vend des produits poisons pour l’organisme, mais ce n’est pas de la faute de la plante, qui de toute façon n’est quasiment pas présente dans ces produits soit disant à la stévia.
      Le xylitol est une cochonnerie chimique, le sucre de coco est naturel et excellent, article ici :
      http://www.cook-and-dome.com/la-noix-de-coco-pourquoi-elle-est-exceptionnelle/

  2. Pingback: Conseil bien-être : ni sucre blanc, ni édulcorants chimiques ! 3/3 » Kif Your Life !

  3. marcel

    bonjour j’utilise des comprimes a base de stevia de chez GUAYAPI contiennent
    du manitol,du polyplasdone,du lipoxol,du sipernat tu ne parles pas de ces produits dans ton article quand penses-tu? merci

    • Valérie Moncan

      En effet, je n’en parle pas car je n’avais encore jamais rencontré de comprimés de stévia en contenant. Je suis sidérée que tu me cites Guayapi comme marque, car jusqu’à présent je la pensais irréprochable.
      Avant de te répondre plus précisément, un indice, plus il y a d’ingrédients bizarres, plus c’est mauvais signe. Le mannitol est le E 421, classé rouge, car il peut être dérivé de maïs transgénique et est fabriqué synthétiquement ; il est vivement déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes, donc personnellement cela me suffit, même si je ne suis ni enceinte, ni allaitante ! Le reste, je ne connais pas, ce sont des additifs employés dans des médicaments apparemment. Personnellement, cela ne m’inspire pas confiance, je trouve qu’il y a trop de trucs pour que ce soit honnête. Dans la marque Ethnoscience que j’ai en ce moment, il y a beaucoup moins d’additifs. Sinon, la solution est d’employer de la poudre et non des comprimés. Personnellement je préfère.

      • marcel

        merci pour ces explications je pense changer mon fusil d’epaule et ame mettre a la poudre .as tu une reference a me conseiller et un fournisseur .encore merci

  4. swane

    merci pour votre article ça change de la langue de bois. Continuons à lutter contre le mensonge.

    • Valérie Moncan

      Merci Swane ! Oui, et contre les agro industriels, nous avons de quoi faire !

  5. laurent

    Merci Valérie pour ce superbe article,tu peut être fière,je voulais essayer ce produit du coup comme je suis jardinier je vais essayer de trouver la plante et faire séché des feuilles et de m’en servir comme mes tisanes.

    • Valérie Moncan

      Je pense que tu peux facilement en trouver ; la feuille sucre vraiment, mais en apportant un goût réglissé.

  6. SIMSIM

    je souhaite connaître votre fournisseur de la vraie stévia car depuis un moment j’achète de la stévia de la marque pure via pour moi et mon fils de 8ans.

    donc je vais arrêter d’acheter cette marque

    c’est vrai que je prends le temps de regarder la composition mais comme je ne connaissais pas tous les additifs je faisais confiance.

    merci

  7. Lucie

    Bonjour, je prends du fructose de la marque V***s
    j’ai lu à l’instant même que ça donner davantage de diabète aux personnes qui en consommé.
    Du coup je me demande quel produit utilisé qui est plutôt naturel et sans composé chimique ?
    Merci

  8. lerichomme

    Merci pour cet article ! J ai acheté le pure via. Je n avais pas lu la composition dans le magasin..et la mention pure via m’a induite en erreur ! On frôle qd même l arnaque. On ne peut rien faire contre ce produit ?

    • Valérie Moncan

      Personnellement, je pense qu’on ne frôle pas l’arnaque, mais qu’on est en plein dedans ! Euh … quant à se battre contre Pepsico, je n’ai personnellement pas les moyens d’avoir une armée d’avocats à ma disposition 😉

  9. Françoise

    Merci beaucoup pour toutes ces belles (!) précisions …
    (Je suis arrivée sur votre site par le biais de JB)
    On se demande alors : quoi prendre lorsqu’il est impossible de boire son café non sucré (le thé, je peux y arriver encore), sinon, je suis un peu un « bec sucré », effectivement, tout ce qui est cité, j’ai essayé … le moins mauvais dans tout cela, exception faite de s’en passer bien sûr, serait …
    Grand merci à vous et bravo pour votre travail et ces recherches, je vais diffuser autour de moi.
    Françoise :o)
    Grand merci.

    • Valérie Moncan

      Merci pour les compliments 😉 Diffusez, c’est le but !

  10. Pingback: Un stick Pure Via ça trompe énormément

  11. ambleton

    Bonsoir,
    Que pensez-vous du sucralose?
    Merci

    et merci pour ces infos

    • Valérie Moncan

      Bonsoir ambleton,

      Disons que je ne peux pas être exhaustive sur toutes les cochonneries inventées par les industriels pour faire du fric, sinon mon blog ne serait plus consacré qu’à cela, et ce serait dommage, je préfère être positive 😉
      Je crois que j’ai été claire sur le Canderel stévia dans mon article ; quant au sucralose, c’est un édulcorant de synthèse issu du saccharose et traité au chlore … Il est extrêmement nocif pour le foie et les reins, et détruit juste le système immunitaire … Comme pour l’aspartame, il a obtenu l’autorisation de mise sur le marché parce que l’on a supposé vraies les assertions de la société le produisant ; aucune vérification n’a été faite, trop d’intérêts étant en jeu. En fait, Tate and Lyle eux-mêmes s’en étaient parfaitement rendu compte, mais ont préféré le cacher en falsifiant les résultats.
      De plus, les dernières études montrent que le sucralose est modifié à la chaleur pendant la cuisson et qu’il donne naissance à des composés appelés « chloropropanols » qui apparemment sont cancérigènes.
      Globalement, le sucralose est un organochloré, famille dans laquelle on retrouve de nombreux pesticides.
      Il est à éviter absolument.

  12. Dragon

    Ah, d’accord, j’avais omis l’aspect « calorie »; mais j’ai toutefois lu que le pancréas réagissait tout de même au goût sucré, même sans apport glucidique.
    Cela étant, la science évolue chaque jour!
    Merci pour tes précisions en tout cas.

    • Valérie Moncan

      En effet, il y a des récepteurs dans le cerveau, qui réagissent au goût sucré, même en cas d’absorption d’édulcorant ; mais apparemment, ce n’est pas le cas pour la stevia (en tout cas, la vraie, pas celle industrielle falsifiée), qui au contraire rééduque la sensibilité insulinique, mise à mal lorsque l’on est en permanence et sur une longue durée, en excès de sucre, ce qui déclenche le diabète. Les indiens au Paraguay et Brésil utilisent la stévia dans le cadre du traitement du diabète depuis de nombreuses années ; elle augmente la tolérance au glucose, en favorisant la sécrétion d’insuline à bon escient.
      C’est vraiment une plante intéressante.

  13. Dragon

    En fin de compte, quel est le réel intérêt à utiliser de la stevia, même de bonne qualité, à la place d’autres sucres naturels (sirop d’agave, de céréales, suc de coco etc…)?
    Perso, je n’aime pas la réglisse et donc l’arrière- goût de la stévia me déplaît: je préfère le sirop d’agave. mais je suppose que si tu nous parle de la stevia, c’est qu’elle a quelque chose en plus?

    • Valérie Moncan

      Elle a un fort pouvoir sucrant sans aucune calorie, et n’élève pas du tout la glycémie. C’est donc très intéressant pour les personnes souffrant de diabète, ou bien si on veut alléger un peu en calories ; j’adore l’utiliser personnellement en en mettant une touche dans les glaces végétaliennes crues que je fais, ou dans certaines compotes, ou dans des crèmes desserts. Egalement dans le thé marocain à la menthe ou le tchaï : je garde une proportion de sucre pour le parfum, mais j’allège grâce à la stévia.

  14. Valérie Moncan

    Merci Marie 😉

  15. tambouille & délices

    Y’a longtemps que j’ai arrêté toutes ces cochonneries ! en tout cas comme d’habitude on raconte n’importe quoi aux consommateurs pour faire du fric ! Affligeant …

    • Valérie Moncan

      Oui moi aussi ; mais ce qui me rend folle, c’est que ça marche ! Leur force de marketing et leur pouvoir est tellement fort que plein de personnes croient ce qu’ils disent, voilà pourquoi je trouve important de dire la vérité.

  16. Marie

    Je ne connais pas tous les produits et additifs que tu cites .
    Mais je te remercie mille fois de toutes tes infos et de nous faire partager tout ça .
    Eh oui toutes ces multinationales ,courent vers le profit ,donc dès qu’elles sentent un créneau pour « faire du fric  » elle s’y engouffrent et elles ne se soucient que de la Santé de l’argent , et surtout pas de la santé de la Planète et des Humains ;je suis écœurée par toutes leurs manipulations .
    En tout cas Bravo à toi pour ces recherches et ce que j’apprécie chez toi ; c’est l’humour que tu arrives à avoir ,face à ces attitudes très malhonnêtes .
    Continues à nous informer .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>