Potimarron, patate douce et petits pois en crème de coco … une douceur thaïlandaise irrésistible !

Share Button

potimarron, patate douce et petits pois en lait de coco 1 picasa [photos Blog]

Une recette étonnante et envoûtante aujourd’hui, qui va vous enrober de son charme : elle est extrêmement simple et rapide à réaliser, et va vous emporter à l’autre bout du monde instantanément.

Il s’agit de potimarron, patate douce et petits pois en crème de coco lait de coco chaud, au sucre de palme, dans lequel ont mijoté des légumes tout sucrés, s’accordant admirablement avec la douceur du lait de coco.

J’ai employé le terme de «douceur», non de dessert, car dans son pays d’origine (comme dans la plupart des pays sauf la France d’ailleurs), on ne mange pas de dessert en fin de repas comme dans les repas traditionnellement français.

Thaîlande, île de Ko Chang 238-1Ce plat nous avait été servi en collation dans l’après-midi sous un carbet, sur la plage d’un lagon paradisiaque, près de Bang Bao, un petit village de pêcheurs sur l’île de Kho Chang, dans le Sud de la Thaïlande. Les Thaïlandais sont coutumiers de ces sortes de salades de légumes servis dans du lait de coco, avec aussi parfois des haricots rouges par exemple, des billes de tapioca … C’est souvent servi froid, ils les mangent en-dehors des repas, en collation ; cette variante chaude est délicieuse également.

Même si vous ne disposez pas en ce moment de la chaleur et du charme du lagon, vous devriez malgré tout adorer ce potimarron, patate douce et petits pois en crème de coco ; succombez à la tentation, vous ne le regretterez pas !

Share Button

Potimarron, patate douce et petits pois en crème de coco :

Par 22 janvier 2016

Instructions

  • Peler les patates douces ; couper en dés d’environ 2 centimètres. Pour les petits pois, si ce n’est pas la saison, les surgelés conviennent très bien.
  • Verser le lait de coco dans une casserole, ajoutez la pincée de sel, le sucre Rapadura et le sucre roux et remuez jusqu’à ce que tout soit dissous.
  • Ajouter potimarron et patate douce, couvrir et faire cuire à couvert à tout petits frémissements, jusqu’à ce que tout soit très tendre.
  • Ajouter les petits pois environ 10 minutes avant la fin de la cuisson, lorsque les autres légumes sont encore très légèrement fermes. On peut finir la cuisson à découvert, si l’on veut que le lait de coco se concentre un peu.

Servez chaud et régalez-vous !

Remarques :

  • Tous les poids des légumes sont des poids nets (épluchés, parés).
  • Il ne faut surtout pas éplucher le potimarron Kabocha, la peau participe à la saveur et est délicieuse.
  • Le mélange de sucres peut être remplacé par du sucre de palme (souvent importé de Thaïlande), que l’on trouve parfois dans les magasins asiatiques.
  • Il est important, d’autre part, d’utiliser du potimarron et non du potiron, dont le goût de courge ne se mariera pas avec les autres ingrédients, et qui va tout délaver par son côté aqueux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>