Lait d’amandes à l’extracteur de jus Jazz Max … absolument incomparable !

Share Button

lait d'amandes

Une petite mise à jour s’impose aujourd’hui : j’ai pour la première fois, il y a quelques jours, fait du lait d’amandes, non pas avec le Soyquick, comme ici, l’appareil conçu pour faire les laits, mais avec mon nouvel extracteur de jus, le Jazz Max. La saveur en est incroyablement supérieure, car le processus d’extraction est très lent (seulement 80 tours minutes), si bien que les aliments sont intégralement préservés, et cela se retrouve dans la saveur.
Contrairement à certaines personnes, je n’aime pas spécialement boire de lait tout seul ainsi, même du lait d’amandes, qui est mon préféré (tout sur les amandes, ici), mais là, si, je n’ai pu résister, c’est un tel délice ! Même les enfants ont fait comme moi, pour ma plus grande surprise, car ils ne veulent jamais normalement.

Autres avantages par rapport au Soyquick, la quantité de lait que l’on veut faire est ajustable selon ce dont on a besoin et le processus de nettoyage est moins long. Par contre, on ne pourra utiliser l’okara, qui est tellement sèche qu’elle est juste bonne à jeter ; sinon, on peut régler la bague pour avoir une pulpe plus humide (le lait serait ainsi moins concentré), mais cette fois, comme je n’avais pas spécialement besoin d’okara, je ne l’ai pas fait.
Bien sûr, si on veut faire du lait de soja, utiliser le Soyquick est bien plus rapide, car il inclut la cuisson, longue et délicate, obligatoire dans ce cas.

J’écris ce nouveau billet, car le processus est différent, vous pouvez le suivre quelle que soit la marque de votre extracteur de jus.
En revanche j’ai gardé les mêmes proportions, qui conviennent parfaitement.

Share Button

Lait d'amandes à l'extracteur :

Par 29 janvier 2015

Ingrédients

Instructions

  • Faire tremper les amandes dans de l'eau pendant minimum une douzaine d'heures.
  • Les égoutter, les rincer, et ajouter ½ l d'eau filtrée.
  • Passer à l'extracteur de jus, avec le cône à jus, et en mettant le tamis pour recueillir le lait.
  • Mélanger la pulpe éjectée avec de nouveau ½ l d'eau, passer ce mélange de nouveau à l'extracteur, de la même manière.
  • Mélanger les deux laits ; on peut s'arrêter là, mais personnellement je préfère passer le lait une 3ème fois à l'extracteur, pour davantage de saveur, de toute façon c'est très rapide.
  • Transvaser dans une bouteille au frigo, en utilisant  un tamis fin ; comme pour tous les laits vg, secouer pour homogénéiser avant de vous en servir.

C'est exactement le même procédé pour les autres laits d'oléagineux ; simplement, si par exemple on choisit un mélange cajou sésame, on n'a pas besoin de faire tremper aussi longtemps, ni de rincer.

9 réponses à Lait d’amandes à l’extracteur de jus Jazz Max … absolument incomparable !

  1. Vinciane

    Merci pour vos précieux conseils, mais je ne comprends pas comment avec un extracteur horizontal vous arriviez à faire du lait d’amandes. J’ai essayé avec l’omega, l’eau coule très très lentement tandis que les amandes sont transformées en pulpe. En passant et repassant bien plus de 3 fois la pulpe et l’eau j’arrive à avoir un lait. La cheminée par laquelle j’introduis l’eau et la pulpe a du mal à digérer tout ce liquide.

    • Valérie Moncan

      Mais pourtant je croyais que l’oméga et le jazz max étaient très similaires, avec le mien cela marche très bien ; je mets l’eau et les amandes progressivement et alternativement, pas toutes les amandes et l’eau ensuite. Et je repasse une fois, parfois deux par perfectionnisme (!), mais ce n’est pas vraiment mieux.

  2. Océane 44

    Bonjour,
    Une petite correction dans le titre 😉 extracteur ça ira mieux!
    Merci pour cette belle recette.
    Vais-je me décider à réutiliser le champion?
    Acheté il y a 15 ans pour remplacer une centrifugeuse qui oxydait vu sa vitesse, j’ai découvert très peu de temps après que le champion lui aussi avait une vitesse trop élevée pour préserver le jus des aliments. Bénéfice presque zéro, l’impression de m’être fourvoyée, je ne m’en sers presque jamais (juste pour le jus de fruits rouges).
    Maintenant ce sont les blenders qui sont à la mode, leur vitesse est l’argument principal de vente!
    J’ai lu tous vos articles et je suis perplexe, je veux bien un peu d’aide…

  3. brigitte

    je viens d’acheter le Kuvings au salon Bio et depuis je fais mes laits végétaux c’est délicieux; parfois j’ajoute une date mais il fermente vite
    bisous

    • Valérie Moncan

      Merci de l’info ! Bisous 😉

  4. sophie

    Bonjour Valérie,

    Merci pour cet article! Pensez-vous que cela marche aussi bien avec un extracteur type Champion ou Greestar ou Solostar?
    En fait ma question déguisée est : avez-vous essayé plusieurs modèles d’extracteurs lents et si oui lequel recommanderiez vous?

    Merci beaucoup !!

    • Valérie Moncan

      Bonjour Sophie,
      Ma réponse ne peut pas être complète, car il existe actuellement une multitude de marques d’extracteurs. Si on ne dispose pas déjà d’un Champion, je déconseille vraiment d’en acquérir un aujourd’hui, car il est vraiment dépassé. Il est évidemment infiniment mieux qu’une centrifugeuse bien sûr, mais tourne à 1200 tours minute (au lieu des 18000 tours pour une centrifugeuse) et ne permet pas les jus de feuilles.
      Le green star est une valeur sûre, très résistant, le dernier modèle green star élite est encore mieux que le précédent.
      Jazz Max, Solo Star et Oméga sont similaires à mon avis, et de qualité ; en tout cas, je l’atteste pour le Jazz Max.

      • sophie

        Merci beaucoup Valérie ! !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>