Mon lait végétal chouchou : le lait d’amandes maison (3/8)

Share Button

lait d'amandes

C’est, selon moi, la Roll’s des laits végétaux 😉
Une fois que vous aurez goûté du lait d’amandes maison, vous ne pourrez plus vous en passer !
C’est un lait absolument divin : un lait tout doux, un arôme d’amandes intensément présent qui vous envoûte … et un pur nectar d’un point de vue nutritionnel également !
C’est le seul lait vg, avec le lait de soja, avec lequel on peut réaliser des yaourts ou fromages végétaux.

Vous en saurez davantage en lisant ce billet sur les laits végétaux, et celui-ci sur les amandes.

Mise à jour : si vous disposez d’un extracteur de jus, je vous conseille nettement ce procédé, que je décris ici ; la saveur en est encore supérieure, et la réalisation plus rapide.

Share Button

Lait d'amandes maison

Par 1 octobre 2014

Ingrédients

Instructions

  • Faire tremper les amandes une douzaine d'heures, dans de l’eau filtrée (n’utilisez pas d’eau chlorée, cela empêcherait tout processus de prégermination), les amandes non émondées (afin d'avoir un produit vivant), c’est important.
  • Bien rincer les amandes, enlever la peau ; après trempage, elle part toute seule.

Avant de les broyer, il est important de bien les rincer et de les éplucher, pour enlever tous les principes antinutritionnels (ce que permet justement la prégermination).

Avec un Soyquick :

Disposer les amandes dans le filtre, le mettre en place. Verser 1,3 l d’eau (niveau minimum) et utiliser la fonction mixeur seul, sans la fonction chauffe : pour cela, on appuie 4 fois sur le bouton moteur et une fois sur le bouton démarrage (oui, ils n’ont rien trouvé de plus simple ! ;-)

Avec un blender qui tient la route :

(Si votre blender n'est pas suffisamment puissant, il ne mixera qu'imparfaitement, et vous aurez donc un lait qui aura le goût d'eau)

Mettre les amandes trempées et émondées dans le blender, avec la quantité d’eau indiquée ; mixer, en procédant à 4 moutures de 15 secondes, avec une pause de 20-30 secondes entre chacune d’elles. C’est important, car cela permet de ne pas surchauffer les amandes, et donc de ne pas dénaturer leurs propriétés. Ensuite, filtrer avec un tamis très fin.

Ensuite ? Eh bien, vous utilisez comme vous voulez, comme n'importe quel lait ! Et il est tellement bon que vous pouvez même le boire nature.

Remarque :

Il faut toujours secouer les laits végétaux avant emploi, afin de les homogénéiser.

16 réponses à Mon lait végétal chouchou : le lait d’amandes maison (3/8)

  1. Marie-Jeanne

    Bonjour, j’en ai fait et je me demandais si tu en connaissait les valeurs nutritives, plus précisément les calories?

    • Valérie Moncan

      Bonjour Marie-Jeanne, les valeurs nutritives sont celles dont je parle dans l’article « amandes, un aliment béni des dieux » ; pour les calories, je n’ai jamais calculé, mais ce sont les mêmes qu’à peu près tous les laits vg (hormis le lait de coco, qui est très différent), c’est-à-dire environ 45-50 pour 100 g.

  2. cronier

    Valérie, on peux conserver pour combien de temps ce lait? (je parle des qques jours) :-)

    Merci, ton blog est genial!!!!

    • Valérie Moncan

      Le lait d’amandes est un lait cru (contrairement au soja par exemple), il se conserve donc moins longtemps ; je dirais 4-5 jours, en le remettant au frigo le plus rapidement possible, dans un récipient fermé (personnellement, j’utilise une bouteille en verre). Après, il ne devient pas toxique, mais caille comme du lait animal, et prend un goût de yaourt. Le lait d’amandes est le seul lait vg, avec le lait de soja, à pouvoir cailler comme un lait de vache, de chèvre ou de brebis.

  3. Dragon

    Bon, et bien il va falloir lancer un concours d’idées « épluchage d’amandes »!

  4. Dragon

    A propos de la lécithine, je viens de voir qu’il est possible de la remplacer par une toute petit e quantité de jaune d’oeuf bio bien frais, (ce qui exclurait sans doute toute cuisson, du fait de la formation de grumeaux…?)

    • Valérie Moncan

      Moui, mais personnellement cela ne me gêne pas que le lait vg se sépare en deux phases, il suffit de secouer. Avec le jaune, en effet on ne peut plus faire chauffer.

  5. Dragon

    D’autre part, mis à part le très long épluchage des amandes une par une, as-tu un truc pour les émonder plus rapidement? Merci.

    • Valérie Moncan

      Alors si quelqu’un a un truc, qu’il m’en fasse part le plus vite possible ! La seule solution que j’ai trouvée est d’embaucher mes deux enfants ! D’ailleurs, cela les amuse, mais ils ne sont pas encore très rapides 😉 Et je pense que lorsqu’ils seront plus grands, donc plus performants, cela ne les amusera plus !

      • Sylvae

        Bonjour à toutes et tous
        je découvre votre site et je réponds donc presqu’un an après, je ne sais pas si ma réponse servira à quelqu’un.
        Je suis surprise de vos post concernant la difficulté de l’épluchage. Lorsqu’on met les amandes dans l’eau pendant plusieurs heures, il suffit ensuite de les presser entre le pouce et l’index pour qu’elles glissent hors de la peau. Quand je fais mon lait végétal ça ne me prend pas plus de 5 minutes. Je prends des amandes bio de bonne qualité.

  6. Dragon

    « phases », pardon pour le « s » parti en promenade.

  7. Dragon

    Valérie, j’ai lu que pour pallier à la séparation en deux phase des laits végétaux maison, il était possible d’ajouter 1 càc de lécithine de soja (bio!) , que cela n’était pas néfaste à la santé, bien au contraire: quel est on avis sur ce sujet? Merci.

    • Valérie Moncan

      Tu as raison, la lécithine est bonne pour la santé ; après, personnellement je secoue avant de m’en servir, je ne trouve pas cela dérangeant. Ecoute j’essaierai d’en mettre une fois pour voir.

  8. Céline

    ça donne envie d’en faire !
    J’a acheté des amandes, ce soir , trempage, demain , super lait végétal !
    bravo pour ton blog , suis ravie que tu l’aies repris….

    • Valérie Moncan

      Merci beaucoup 😉 Et moi aussi je suis ravie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>