Halva au caramel pour fondre de gourmandise !

Share Button

Halva au caramel.

Halva au caramel.

Cela faisait un temps fou que je n’avais pas fait de halva au caramel ! Une des raisons est que mes enfants détestaient le caramel sous toutes ses formes, mais leur goût a maintenant évolué. Alors quelle meilleure idée que de leur faire goûter mon superbe halva ?
De tout façon, toute occasion est bonne pour faire du halva !

Le halva se sert souvent en guise de prasad :

En Inde, le halva se sert souvent en prasad, c’est-à-dire en offrande après une puja (une cérémonie religieuse). Le prasad est une préparation -souvent sucrée- tout d’abord offerte à la divinité, donc bénie, et ensuite partagée entre les assistants. Ce n’est pas pour faire du prosélytisme, mais, gustativement parlant, je vous garantis que c’est autre chose qu’une hostie !! Si vous êtes présents à ce moment, les hindous vous offrent toujours du prasad, même si vous n’avez pas participé à la puja, cela se fait pour matérialiser la générosité.
Par exemple, nous étions arrivés en fin d’après-midi à Madurai dans le Tamil Nadu, et avions voulu faire un tour dans la soirée dans le fabuleux temple de Sri Meenakshi ; nous avions été accueillis ainsi, par une femme distribuant le prasad qu’elle avait apporté. Divin, dans tous les sens du terme !

Inde

L’originalité de ce halva

tient au fait que je caramélise une partie du sucre, mais pas en totalité quand même, sinon ce serait amer, et le goût sucré est aussi donné par les fruits secs : on met traditionnellement des raisins, mais j’ai mélangé cette fois avec des petits morceaux d’ananas, et c’était une fort bonne idée ; on peut aussi ajouter des petits morceaux de mangue séchée … bref, laissez parler votre imagination ! D’autre part je mets toujours une pointe de sel, cela magnifie les saveurs.

Quelques ingrédients du halva :

  • La quantité de ghee peut impressionner au premier abord, mais elle n’est pas si excessive si l’on compare aux pâtisseries bien françaises comme les sablés ou le quatre-quart. Et surtout, il est indispensable d’utiliser du ghee, du beurre clarifié donc, et non du beurre, car on fait revenir la semoule dedans. Utiliser du beurre pour cela est très nocif, alors que le ghee a la stabilité de l’huile. Vous saurez tout, et sur les propriétés du ghee, et sur la manière très simple de le faire, en lisant cet article.
  • Quant au lait, bien sûr en Inde on utilise du lait de vache, très chargé symboliquement. Si vous disposez de vrai lait cru bio, pourquoi pas, mais ce sera de toute façon plus digeste, sans que le goût en soit changé, en utilisant du lait végétal ; plus de précisions dans cet article.
  • Je préfère réaliser mon halva au caramel à base de semoule moyenne, car j’en préfère la consistance, on sent ainsi légèrement les grains ; mais vous pouvez aussi le réaliser avec de la semoule fine. Et attention, je vous concocte pour tout bientôt une version sans gluten ! Hold on !

Le halva est particulièrement savoureux lorsqu’il est servi chaud,

ce qui fait ressortir les parfums et toute l’onctuosité donnée par le beurre. Le mieux est donc de transvaser le contenu de la casserole dans un plat chemisé de papier sulfurisé, et de le laisser refroidir ; vous pourrez ensuite le couper en gros dés avant de le faire réchauffer à couvert au four dans une chaleur douce.

halva 5

Halva au caramel.

Et là, vous êtes envoûté par le caramel, pour une bouchée toute onctueuse, avec une légère différence de consistance apportée par les fruits secs, qui éclatent sous la dent en apportant leur douceur sucrée … mmmhh … impossible de s’arrêter !

 

Share Button

Halva au caramel :

Par 20 juin 2016

  • Préparation : 25 minutes
  • Cuisson : 15 minutes
  • Yield : 10
  • Allergènes :

Ingrédients

Instructions

Il vous faudra trois casseroles : A la plus petite, B la moyenne et C la plus grande.

  • Dans la casserole A, mettre à chauffer le lait et 50 g de sucre roux, en remuant jusqu'à ce que le sucre fonde.
  • Parallèlement, faire caraméliser à sec 200 g de sucre dans la casserole B.
  • Verser le lait chaud sur le caramel obtenu, en vous y prenant en plusieurs fois et en remuant soigneusement et précautionneusement pour éviter les éclaboussures.
  • Ajoutez les fruits secs et faites juste frémir en remuant à l'aide d'une poche, pour faire peu à peu dissoudre les cristaux.
  • Pendant ce temps, dans la casserole la plus grande, faites bien dorer la semoule dans le ghee pendant une dizaine de minutes ; versez y ensuite le mélange au caramel peu à peu, en ne rajoutant du liquide qu'une fois le tout absorbé.
  • Faites cuire à feu doux, remuez bien pour que cela n'attache pas, couvrez 4 ou 5 minutes pour terminer, et retirez du feu.
  • Comme je vous l'ai dit, ce halva est particulièrement savoureux lorsqu'il est servi chaud ; le mieux est donc de transvaser le contenu de la casserole dans un plat chemisé de papier sulfurisé, et de le laisser refroidir ; vous pourrez ensuite le couper en gros dés avant de  le faire réchauffer à couvert au four dans une chaleur douce.

Régalez-vous !

Une réponse à Halva au caramel pour fondre de gourmandise !

  1. Céline

    Bonjour,
    j’ai testé votre recette de halva, c’est la 1ère fois que j’en fais.
    J’ai bien suivi la recette et il est très sec, pas du tout moelleux, ça ressemble à un sablé très sec. Où ai-je pu me tromper ? Fallait-il rajouter du lait ?
    Le goût est quand même très bon, ce n’est juste pas le résultat que j’attendais. Mais il sera mangé quand même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>