Gratin végétalien de courge spaghetti au Parmesan d’amandes

Share Button

gratin vg courge spaghetti 797

Vous pouvez  déguster ce gratin accompagné d’une céréale et/ou, comme sur la photo, de saucisses végétales au déshydrateurs (recette dans ce billet).

C’est la pleine saison en ce moment des courges de toutes sortes, et notamment de la courge spaghetti.
Elle est très différente des autres, tant par son goût, que par sa chair ou les manières de l’accommoder.
Pour aujourd’hui, ce sera un gratin très original, délicieux et tout léger : lait végétal maison, crème végétale maison, une touche de garam masala qui s’allie merveilleusement avec tout ce qui est lacté ; et pour de dessus, deux versions : soit tout végétal avec mon fameux Parmesan d’amandes, soit un fromage bien présent, comme mon chouchou le Laguiole vieux.

Cuisson :

Je vous avais proposé une recette de courge spaghetti il y a quelque temps, plutôt atypique, où on l’utilisait en composition d’une pâte pour faire un pain d’épices de la joie. Là, exceptionnellement, on l’ouvrait et l’épluchait avant de la cuire dans du cidre, mais ce n’est normalement pas le cas : on la fait cuire entière dans un faitout d’eau que l’on porte à frémissement ; on couvre, et c’est tout. Il suffit d’attendre environ 35-45 mn, tout dépend de la taille de la courge. Lorsque le doigt laisse une marque sur sa peau, c’est cuit ; on vide l’eau, si possible on attend qu’elle refroidisse un peu, puis on ouvre en deux, on enlève les graines, et on enlève la chair de la coque à l’aide d’une fourchette en la délitant en spaghetti.
Après, on accommode comme on veut ; on a des sortes de pâtes végétales un peu noisettées et très légères.

Je suis effarée lorsque je vois des recettes indiquant de la faire cuire épluchée dans de l’eau. On délave tout de cette manière ; faire cuire les légumes à l’eau n’est, sauf rares exceptions (je vous concède les haricots verts ou les petits pois), pas recommandé. Même la cuisson vapeur franchement, n’est pas à employer trop souvent. C’est comme cela qu’après on dit «les légumes, c’est pas bon» ; oui bien sûr, une fois que vous avez noyé la délicatesse d’une courgette, d’un brocoli, d’une asperge, d’une courge spaghetti, ou que sais-je encore, il n’y a plus ni goût, ni minéraux, ni rien. Donc on rajoute deux tonnes de gras et de sel pour que cela soit mangeable. Mais on peut faire autrement ! Le mieux est à l’étouffée, avec une chaleur très douce ; enrobé d’un petit peu de bonne matière grasse et d’épices, mmmh …

Mais revenons à notre courge spaghetti, dont la chair délitée nous attend.
C’est une recette très rapide à faire ; si vous avez les bases (lait, crème, garam masala, Parmesan, courge cuite), elle se réalise en un clin d’œil.

A vos casseroles !

 

Share Button

Gratin végétalien de courge spaghetti au Parmesan d’amandes

Par 1 décembre 2014

Ingrédients

Instructions

  • Laver puis faire cuire la courge spaghetti entière dans de l’eau frémissante à couvert, jusqu’à ce que la peau soit souple sous le doigt.
  • Ouvrir la courge, enlever les graines, et la déliter en spaghetti à la fourchette.
  • Mélanger la crème, le lait et l’assaisonnement, dont le garam masala.
  • Ailler chaque plat ; disposer 100 g de spaghetti végétaux par plat individuel, répartir le mélange lait crème.
  • Enfourner 15 mn dans un four préchauffé à 160°.
  • Répartir le Parmesan vg sur les gratins.

 

Version non végétalienne :

Si l'on choisit la version avec fromage animal, on répartit le Laguiole râpé avant d'enfourner, et on fait gratiner à 180°.

Une réponse à Gratin végétalien de courge spaghetti au Parmesan d’amandes

Répondre à Cooking Julia Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>