Compote toute crue pomme mangue, recette minute !

Share Button

Compotte toute crue pomme mangue, accompagnée d'un moelleux à la châtaigne.

Compote toute crue pomme mangue, accompagnée d’un moelleux à la châtaigne.

Des fruits crus pour le plein de vitamines et minéraux, si vous voulez passer au travers de toutes les maladies qui fleurissent en hiver, c’est primordial ! Et en plus, que de saveurs !
Une compote toute crue, déclinable en de multiples versions, je vous en avais déjà proposé en été (ici, clic). Mais pourquoi se cantonner aux fruits d’été ? Vous pouvez aussi faire des merveilles en hiver avec une base de pommes.
Vous aurez une valeur nutritionnelle encore supérieure à la compote maison cuite, comme ici, pour tout autant de parfums et d’originalité.
Comme je vous le disais, la base est la pomme ; à ceci, vous pouvez ajouter divers fruits secs trempés : ce peut être tout simplement des raisins, ou des abricots, des mangues, des copeaux de noix de coco, des cerises, des papayes, des pruneaux, et tant d’autres encore. C’est important de les réhydrater préalalablement pendant 2 heures au moins, afin de réveiller leur force enzymatique ; de plus, ils se mixeront ainsi plus facilement, afin de former une crème onctueuse.
Personnellement, je trouve que les pommes additionnées de fruits secs sont suffisamment sucrées, mais si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter un peu de stévia.

Bien entendu, vous ne pouvez réaliser cette recette que si vous disposez d’un blender surpuissant type Vitamix (j’en parle plus précisément dans cet article) ; dans ce cas, vous n’avez pas besoin d’éplucher les pommes, vous pouvez ainsi bénéficier pleinement des propriétés contenues dans la peau.

A la différence de la compote cuite, la compote toute crue doit être dégustée lorsqu’on la réalise ; s’il vous en reste, pas de problème, vous pouvez la déshydrater en petites bouchées, et avoir ainsi des bonbons tout aussi variés que délicieux. Je vous en donnerai un exemple prochainement.

A vos blenders !

  • Couper les pommes en 4, en enlevant la queue et la fleur. Si un bébé ou un petit enfant vont en manger, vous pouvez désirer éplucher et écoeurer la pomme, la crème sera encore plus douce pour les intestins.
  • Ajouter les fruits secs trempés au moins deux heures et égouttés (boire en douce l’eau de trempage, qui est trop bonne !!).
  • Servir, en agrémentant par exemple d’amandes en éclat ou effilées.

Encore du tout cru dans le prochain billet, avec cette fois du salé : nous allons lactofermenter 😉

Et, pour ceux qui ont louché sur le moelleux à la farine de châtaigne, c’est ici !

Share Button

Compote toute crue pommes mangues :

Par 23 novembre 2016

Ingrédients

Instructions

  • Couper les pommes en 4, en enlevant la queue et la fleur. Si un bébé ou un petit enfant vont en manger, vous pouvez désirer éplucher et écoeurer la pomme, la crème sera encore plus douce pour les intestins.
  • Ajouter les fruits secs trempés au moins deux heures et égouttés (boire en douce l’eau de trempage, qui est trop bonne!!).
  • Servir, en agrémentant par exemple d’amandes en éclat ou effilées.

2 réponses à Compote toute crue pomme mangue, recette minute !

  1. Pigou

    Je viens d’acquérir très récemment un Komomix ; c’est vrai que ce type de blenders n’a rien à voir avec ce que j’avais avant. J’ai essayé cette compote, elle est incroyablement onctueuse ; et aussi la compote glace, super ! Merci pour ces idées qui me permettent d’augmenter ma part de cru et végétalien dans mon alimentation !

    • Valérie Moncan

      Tu as même une catégorie « blender » dans la marge de gauche, qui peut te donner d’autres idées 😉 Ce sont des recettes mal voire pas réalisables avec un blender classique, mais spécifiquement conçues pour ce type de blender, pour une cuisine différente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>