Champagne yogi, pour un apéritif festif et sain !

Share Button

champagne yogi  607

Champagne yogi, accompagné ici de chips de chou à la moutarde, toute croustillantes, réalisées au déshydrateur.

Comme promis hier lorsque je vous proposais le dernier menu servi au Dôme, voici ma recette de Champagne yogi.

Je réalise ce Champagne yogi depuis des années maintenant, pour le plus grand plaisir de tout le monde, petits comme grands. C’est en effet un apéritif très rafraîchissant, délicieusement festif et excellent pour la santé, que demander de mieux !
Je le nomme « champagne yogi » car il s’agit d’une boisson que les yogi prennent traditionnellement au sortir du jeûne, pour relancer le feu digestif ; il est composé de jus de citron et de jus de gingembre, allongés à l’eau bien sûr. Et cette boisson est pétillante car, au moment de la dégustation, j’ajoute un peu de bicarbonate de soude, ce qui en fait une boisson encore plus originale, et cela alcalinise l’organisme.
Un élément indispensable pour obtenir un parfum incomparable : vous le sucrez grâce à mon sirop au sucre roux de canne et épices, dont la recette se trouve ici.
Ce « Champagne yogi » est un grand classique du Dôme de Montmiral.

Il est simple à réaliser, la seule contrainte est de disposer d’un extracteur de jus, sinon vous ne pourrez obtenir de jus de gingembre. Les modèles sont très nombreux sur le marché maintenant ; le principe n’a rien à voir avec celui d’une centrifugeuse, car un extracteur tourne à vitesse très lente, et sépare le jus des fibres sans oxydation et donc sans détérioration des aliments.

A vous maintenant !

Share Button

Champagne yogi :

Par 26 janvier 2015

Ingrédients

Instructions

  • Passer les citrons et le gingembre à l’extracteur de jus. Le gingembre n'a pas à être épluché, simplement brossé.
  • Peser le jus obtenu, et ajouter 4 fois son poids en eau.
  • Sucrer selon le goût, avec mon sirop de sucre de canne aux épices. Je sucre assez peu personnellement, afin de garder le côté rafraîchissant. Mettre au frais.
  • Au moment de servir, ajouter 2/ 3 de cuillère à café de bicarbonate de soude pour 25 cl. Cela rend ainsi cette boisson gazeuse, tout en l’alcalinisant.

Bonne dégustation !

5 réponses à Champagne yogi, pour un apéritif festif et sain !

  1. Dragon

    Ah mais c’est Taty Lauwers qui fit les démos du Jazz Max, alors l’appareil doit être bon, d’accord!

  2. Céline

    topissime ! je vais penser à en faire…
    Céline

  3. Dragon

    Merci pour le futur article, et puis celui sur le pain à la farine de riz, aussi, tu en avais parlé cet automne! J’ai tenté le coup à l’aveuglette, et ma foi, j’ai préféré ce pain « uni-farine » à un pain « multi-farine » dont on m’avait donné la recette.
    Mais je suis certaine que la tienne sera top!

  4. Dragon

    Ah ben encore une machine fabuleuse à acquérir! Tu me disais que le Champion était dépassé? Quel est l’extracteur « le meilleur » sur le marché, à présent, et peut-on remplacer par le Vitamix en épluchant le gingembre?

    • Valérie Moncan

      En effet, encore une nouvelle machine 😉
      Le Champion est en effet dépassé actuellement ; plusieurs extracteurs sont de grande qualité (réponse vraiment non exhaustive) : le Green Star élite, une référence, très résistant, pro (environ 500 €) ; peut-être LA Rolls des extracteurs, l’Angel (euh … plus de 1000 € quand même !) ; une valeur sûre et plus abordable (342 €), le Jazz Max, à conseiller. Et figure-toi que l’on vient juste de m’en a offrir un, super cadeau !
      Moui … franchement, je ne suis pas pour l’utilisation du Vitamix pour cette recette ; le principe est très différent. Peut-être peux-tu bricoler en mixant, puis en filtrant soigneusement, mais nutritionnellement et gustativement, ce ne sera pas pareil.
      Un article sur les extracteurs, leurs principes, etc, pourrait être utile, je vais y penser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>