Carottes au vinaigre de cidre : un délicieux élixir !

Share Button

Carottes au vinaigre de cidre.

Carottes au vinaigre de cidre.

 

Ces carottes au vinaigre de cidre :

sont toutes crues, très simples à réaliser, absolument délicieuses et elles boosteront votre santé.
Surtout, une règle de base, on ne fait rien chauffer, encore moins stériliser (sauf les bocaux), sinon on tue toute forme de vie et ce n’est plus bénéfique pour la santé ; et de toute façon, le vinaigre est justement là pour conserver.
Le vinaigre de cidre (vivant, c’est-à-dire non pasteurisé, et bio) est absolument magnifique ; je vous livre quelques propriétés citées sur le site Alternative Santé :

Propriétés bénéfiques du vinaigre de cidre :

  • « un grand tonique du système nerveux et du coeur, anti-fatigue,
  • un nettoyeur et régénérant cellulaire,
  • un reminéralisant hors-pair,
  • un stimulant digestif,
  • un immunostimulant,
  • un anti-cholestérol…

Rhume, troubles circulatoires, intestinaux, hypertension, problèmes de pieds ou de peau, douleurs articulaires ou musculaires, coups de soleils et piqûres d’insectes… le vinaigre est bon pour tout. »

Le vinaigre de cidre est très riche en phosphore, calcium, magnésium, soufre, fluor, fer, bore et silice, ce qui contribue à son pouvoir énergisant et curatif. De plus, il a une haute teneur en acides essentiels, enzymes et surtout contribue à fortement reminéraliser l’organisme par son impressionnante teneur en potassium : jusqu’à 1 g par litre.

Le potassium joue un rôle-clé dans le liquide intracellulaire et pour le maintien de l’équilibre acido-basique. C’est un excellent antidote à la pollution, à l’empoisonnement médicamenteux et vaccinal et à l’alimentation déséquilibrée qui attaquent notre équilibre acido-basique, entraînant ainsi de nombreux désordres.
La cellule retrouve ainsi ses capacités d’assimilation, de stockage et d’élimination, et vous votre santé !

Ces carottes au vinaigre de cidre sont un condiment excellent pour la santé et absolument divines :

C’est simple, elles sont bonnes avec tout : des céréales, des salades, des protéines végétales ou animales, des pâtés végétaux, etc, laissez parler votre imgination !
N’oubliez pas d’utiliser le vinaigre, qui est délicieusement aromatisé par toutes les graines et herbes, et par le sucré des carottes elles-mêmes : en assaisonnement sur diverses préparations, ou même à boire à petites gorgées délicates dans un petit verre ; mes enfants et moi adorons ! Un véritable élixir !
Nous adorons les cornichons à la maison, mais les cornichons crus sont devenus quasi introuvables en France, et de toute façon ce n’est pas la saison ; alors carottes ! Vous vous régalerez et vous ferez du bien en même temps.

La recette est juste enfantine :

Vous pouvez varier les herbes à loisir, les graines aussi, mais moutarde et coriandre sont une base.

  • Stériliser les bocaux en les passant 10 mn à 110°.
  • Brosser, éventuellement éplucher les carottes, et les passer à la mandoline pour les couper en rondelles pas trop fines.
  • Dans un bocal, alterner les couches de carottes, les graines, les aromates, en tassant bien le tout, jusqu’en haut. On met 1 cc de graines de chaque sorte choisie à chaque fois qu’on les inercale, je dirais environ 4 voire 5 cuillerées de chaque par pot ; sauf les clous, qui seront maximum 3, et pareil pour les gousses d’ail. Au milieu du pot, on met une cuillerée à café de gros sel de l’Himalaya.
  • Remplir complètement de vinaigre. Maintenir au frigo ou dans une cave.
  • Vérifier le niveau pendant quelques jours : il faudra compléter en vinaigre.
  • Vous pouvez les déguster à partir de 3 semaines environ.
Share Button

Carottes au vinaigre de cidre

Par 21 octobre 2016

Instructions

  • Stériliser les bocaux en les passant 10 mn à 110°.
  • Brosser, éventuellement éplucher les carottes, et les passer à la mandoline pour les couper en rondelles pas trop fines.
  • Dans un bocal, alterner les couches de carottes, les graines, les aromates, en tassant bien le tout, jusqu’en haut. On met 1 cc de graines de chaque sorte choisie à chaque fois qu’on les inercale, je dirais environ 4 voire 5 cuillerées de chaque par pot ; sauf les clous, qui seront maximum 3, et pareil pour les gousses d’ail. Au milieu du pot, on met une cuillerée à café de gros sel de l’Himalaya.
  • Remplir complètement de vinaigre. Maintenir au frigo ou dans une cave.
  • Vérifier le niveau pendant quelques jours : il faudra compléter en vinaigre.
  • Vous pouvez les déguster à partir de 3 semaines environ.

5 réponses à Carottes au vinaigre de cidre : un délicieux élixir !

  1. Marie

    Bonjour, pourriez-vous me dire combien de temps se conserve un bocal de carottes au vinaigre ?
    D’autre part, j’aurais aimé faire des cornichons aigre-doux. La recette classique demande de faire tremper les cornichons dans une saumure puis de les rincer et de les faire macérer dans un mélange eau+vinaigre+vin blanc+sucre et herbes. Pensez-vous que je puisse juste rajouter du sucre dans votre recette pour tomber sur la saveur aigre-doux sans avoir à cuire et perdre les bienfaits de la fermentation ? Merci d’avance.

  2. Ari

    Bonjour,

    Peut-on faire ces bocaux avec d’autres légumes ? Avez-vous essayé ?

    Merci

    • Valérie Moncan

      Oui bien sûr ; je parle des cornichons dans l’article ; on peut aussi utiliser du brocoli ou chou fleur en toutes petites fleurettes. Personnellement, je n’utilise pas de légumes juteux style courgettes ou tomates, car le résultat est trop vinaigré à mon goût. Mais à chacun de faire ses essais !

  3. mamapasta

    d’habitude je fais la même chose en lactofermentation…je tenterai en maceration au vinaigre
    Je me demande juste à quoi sert de stériliser les bocaux alors que les carottes qui ont été dans la terre, les graines, les mains de la cuisinière ont juste été lavées et portent donc d’aussi nombreux germes que des bocaux juste lavés..( mon côté scientifique sans doute)

    • Valérie Moncan

      Oui, moi aussi j’aime bien la lactofermentation ; mais là le goût change, et c’est également très intéressant nutritionnellement. Alors figure-toi que pour les bocaux, juste au moment de le faire, j’étais en train de me faire exactement la même réflexion que toi ! Mais bon, je l’ai laissé tout de même dans le process ; mais je pense que tu as raison :)
      Mais c’est utile parfois tout de même : quand je fais ma crème chocolat à tartiner maison ou ma purée d’amandes par exemple, stériliser les bocaux allonge la durée de vie du contenant ; mais là avec le vinaigre, inutile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>