Beurre de coco

Share Button

beurre coco 077

Je vous ai parlé de toutes les merveilleuses propriétés de la noix de coco dans cet article ; voici aujourd’hui l’une de ses utilisations, absolument délicieuse, le beurre de coco.
Le beurre de coco est différent de l’huile de coco :

huile coco 094

Vous remarquez la différence de couleur ? L’huile est nettement plus blanche que le beurre.

L’huile de coco est extraite à partir de la pulpe de noix de coco fraîche, comme de l’huile d’olive, dirais-je. Il n’y a que du gras, pas de fibres. Elle apporte 860 calories aux 100 g, c’est légèrement en-dessous des autres huiles (900 calories aux 100 g).
Le beurre de coco, lui, se fait à partir de pulpe de coco séchée ; il apporte donc de la matière grasse, mais aussi beaucoup de fibres. Pour cette raison, sa valeur calorique est moindre que celle de l’huile, elle est de 660 calories aux 100 g (contre 760 pour le beurre).

Comment s’en sert-on ?

beurre coco 098Il fait merveille en pâtisserie, à la place du beurre, sur des légumes, dans des pâtes ou d’autres céréales diverses, pour des pâtisseries végétaliennes divines (pâtes à tarte, sablés, gâteaux, crumbles, cobblers …) ; il n’y aucun changement à apporter à la recette contenant du beurre, vous remplacez par du beurre de coco dans une quantité identique sans même réfléchir. Certaines huiles végétales sont excellentes également dans le cadre de desserts végétaliens, mais pas toutes, pas dans tous les desserts, et les recettes sont à retravailler, car la texture n’est pas la même. Ce n’est pas le cas pour le beurre de coco.
Il est délicieux étalé sur une crêpe, tout simplement en tartine, et encore dans plein de recettes que je vous proposerai !

Alors, comment fait-on ce beurre de coco ?

En plus, on a de la chance, c’est d’une simplicité enfantine !
Il vous faut un seul ingrédient : de la noix de coco déshydratée ; pas de la pulpe fraîche, avec laquelle vous feriez de la pâte de coco, ce qui est différent.
La noix de coco déshydratée se vend sous forme de copeaux, ou de flocons.

Généralement, dans les recettes, on conseille de faire le beurre à partir de flocons ; et, sur les blogs français (pas anglo-saxons), on dit d’ajouter de l’huile de coco ; je pense qu’un premier a donné cette recette, et les autres ont repris tel quel, en ajoutant parfois encore plus d’huile.
Ce n’est absolument pas utile, je ne le fais jamais. Cela a un seul effet, c’est de rendre encore plus gras et calorique un produit qui l’est déjà suffisamment. Je sais bien que je vous ai dit monts et merveilles de l’huile de coco, mais si vous désirez en absorber davantage, vous vous faites une tartine de plus ou vous reprenez une part de gâteau ; c’est encore mieux, non ?

Alors en fait, je pense que je sais pourquoi certaines personnes ajoutent de l’huile aux flocons de noix de coco : si on n’a pas un mixeur assez efficace, le fait d’ajouter de l’huile aide à liquéfier l’ensemble. Avec le Vitamix, ce n’est pas du tout nécessaire, mais si votre blender n’est pas top, il y a une autre manière de faire, sans surcharger en gras : au lieu de faire votre beurre à partir de flocons, ce qui est beaucoup plus difficile, vous le faites à partir de copeaux ou chips : il va alors se liquéfier en un clin d’œil. Les copeaux sont un peu plus chers que les flocons, mais votre beurre sera de toute façon meilleur, plus frais et moins cher que si vous l’achetez tout fait ; de plus, il est difficile à trouver en France.
Lorsque vous venez de le mixer, il est un peu liquide, car le mixage le chauffe ; en quelques heures à température ambiante, il va se solidifier, comme tous les produits contenant des acides gras saturés (non, ne prenez pas peur, ce sont des bonnes graisses saturées, qui vous aideront même à maigrir, oui oui, et sont bénéfiques pour votre petit cœur ; vous en saurez plus ici !).
Pour l’étaler facilement, personnellement je le laisse au four quelques minutes à 40°, et à moi tartines ou crumbles de rêve !

A vos blenders !

Share Button

Beurre de coco

Par 18 décembre 2014

Nutrition facts : Calories: 660;

Instructions

  • Stériliser un bocal, afin d'optimiser la conservation : le mettre 10 mn dans un four préchauffé à 110°.
  • Passer la noix de coco en copeaux ou flocons au Vitamix, en faisant quelques pauses pour ne pas surchauffer le produit.
  • Transvaser dans le bocal préalablement stérilisé.
  • Conserver à température ambiante.

Ce beurre de coco se conserve à température ambiante aussi bien que le ghee, jusqu'à un an.

18 réponses à Beurre de coco

  1. Dragon

    Hélas, le komomix n’est plus disponible, je viens de regarder sur le site qui le commercialise.

  2. Cédric

    Je commente sur le tard. J’ai fait mon beurre de coco en début de mois. C’est génial de pouvoir poêler un légume au beurre de coco ! Ajout de cette délicieuse saveur immédiate sans besoin d’avoir en stock du lait de coco.
    Pour info, j’ai investi dans le komomix, un concurrent du vitamix, mais à 390€. Cela reste un budget, mais c’ets plus accessible. Je suis content de cet appareil aux caractèristiques quasi-identiques à celles du vitamix. En tout cas, pour mon utilisation domestique, il remplit son rôle. Avec en plus de bons jus de fruit le matin et des soupes bien velouté !!!
    N.B. je n’ai aucune action chez komomix. Mais avant de me lancer, je me suis chauffé les neuronnes en me demandant si l’appareil pouvait être correct ou une pale copie qui casserait au 3ème mixage. Voilà donc mon témoignage.

    • Cédric

      oupsss, désolé. J’ai validé trop vite. mon post est rempli de fautes …. Cela m’écorche les yeux de me relire APRÈS avoir validé !!

    • Valérie Moncan

      Super ton info, Komomix à retenir donc ! Je m’en doutais, mais c’est bien d’avoir un témoignage direct.

  3. Marie

    Depuis plusieurs jours je cherche sur le net pour acheter des copeaux ou flocons de noix de coco .
    J’ai lu sur un site que l’on peut faire du beurre avec de la noix de coco râpée .
    Je suis un peu perdue entre flocons ,copeaux ,ou noix de coco râpée .
    Ya-t-il des différences entre ces 3 produits pour faire du beurre ?
    Je te remercie par avance Valérie pour tes conseils .
    Très bonnes fêtes de fin d’année à toi et à tous ceux qui t’entourent .
    Pas de souci ,si tu réponds à mes questions en 2015 !!!!!

    • Valérie Moncan

      Marie, je dis tout dans l’article 😉
      Flocons ou noix de coco râpée, c’est la même chose.
      Bon tu vois, je ne le pensais pas, mais je t’ai bien répondu en 2015 😉

  4. Dragon

    Le produit était en effet blanc immaculé…comme neige!

    • Valérie Moncan

      Alors c’était de l’huile, sûr 😉 C’est TB pour poêler, à ajouter dans céréales ou légumes, ou pour les pâtisseries.

  5. Marie

    les biocoop de mon coin ne vend pas de noix de coc déshydratée en flocons ou copeaux ,j’étais la 2ème personne cette semaine à leur demander ces produits .
    penses -tu que je peux commander par internet et si oui quel site me conseilles-tu ?

    • Valérie Moncan

      Je n’en ai jamais acheté sur le net car j’en ai à côté de chez moi ; mais je suis sûre que c’est très simple. Soit en bio, et tu compares juste le prix au kg ; soit en non bio, et surtout tu penses à vérifier la liste des ingrédients ! Oui, cela peut paraître bête, mais par exemple, Vahiné (que je n’achète jamais car = cochonnerie chimique et ionisée) vend des flocons de coco mélangés pour moitié avec du sucre ; ben oui, c’est moins cher pour eux … et plein de personnes tombent dans le panneau (j’en connais !).
      Au fait tu sais, cela dépend des magasins bio, mais certains sont flexibles et, s’ils pensent qu’un produit peut intéresser leurs clients, ils le commandent, donc tu peux peut-être demander.

  6. Dragon

    C’était je pense du beurre: dans un bocal, le produit était solide mais pas dur (gardé à température ambiante).
    Mais je vais essayer ta recette…dès que j’aurai le Vitamix!

    • Valérie Moncan

      L’huile de coco à température ambiante est moins dure que le beurre de coco, qui a vraiment besoin d’être un peu ramolli pour s’en servir ; à mon avis, c’est plutôt de l’huile que tu as achetée, car je n’ai jamais vu de beurre de coco en vente en France. L’huile est plus blanche que le beurre. Mais bien entendu, je peux me tromper, je ne l’ai pas vu !

  7. Françoise

    Pour une fois, le fait de vivre à Tahiti va m’être utile pour cette recette ! Il y en a partout ici, d’ailleurs contrairement à ce qu’on pourrait croire, la noix de coco et le fe’i (banane plantain) sont, à ma connaissance, les seuls fruits endémiques de Polynésie. Tous les autres fruits ont été importés, en particulier par les missionnaires venus évangéliser la population.

    Cela étant, la noix de coco râpée qu’on trouve ici est toujours fraîche, si on veut de la noix de coco déshydratée, il faut en acheter dans les supermarchés, et elle est importée (un comble !).

    Que me conseilles-tu de faire ? Sécher la noix de coco au four par exemple ? Sinon, comment fais-tu de la pâte de coco ?

    • Valérie Moncan

      Comme tu dis, la noix de coco importée chez toi, c’est un comble 😀
      Tu peux essayer au four, de la même manière que ce que je conseille pour les chips de pommes (article du jour), mais j’ai peur que tu consommes beaucoup. Ou alors, si cela t’est possible, tu éminces ou râpes la noix de coco, et tu la fais sécher au soleil, sous une mousseline très fine. Là c’est carrément la classe, on ne peut pas faire plus naturel, fruit local et séchage ancestral 😉
      Sinon, la pâte de coco se réalise tout simplement en mixant la chair de noix de coco fraîche (sans la petite peau brune), seule ou plus souvent avec échalote, gingembre, épices, curcuma, etc, selon le plat et l’inspiration du jour. Je vais bientôt mettre en ligne un avial, un délicieux plat indien avec justement de la pâte de coco ; on peut aussi faire de chutney … mmmh …c’est trop bon ! Mais là où je suis, c’est la croix et la bannière pour se procurer des noix de coco à peu près fraîches !

      • Françoise

        Merci pour tes conseils. Quant à faire sécher la noix de coco au soleil, pourquoi pas mais… on est en saison des pluies ici (été austral) ! Cela ne veut pas dire qu’il pleut 24/24 mais la pluie peut survenir n’importe quand, et le temps change très vite : tu peux avoir le rideau de pluie et un grand soleil 30 minutes plus tard.

        Bref, le séchage ancestral risque d’être plutôt aléatoire, donc je vais me rabattre sur la solution du four !

      • Valérie Moncan

        Ah oui évidemment … 😉

  8. Valérie Moncan

    Avais-tu acheté de l’huile de coco ou du beurre ?
    Mais c’est vrai que pour la peau, c’est souverain.

  9. Dragon

    J’avais acheté du beurre de coco bio et équitable, que j’ai fini d’utiliser…pour les gerçures et peau sèche: c’est extra!!
    A ma décharge, je n’aime pas beaucoup le parfum de noix de coco, mais il est vrai que je l’ai utilisé dans des préparations salées; je pense que dans des pâtisseries ou entremets, ça me conviendrait mieux.
    Alors j’attends éventuellement de bonnes recettes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>